Go PAGA est un accompagnement vers une autonomie complète des veuves de militaires par l’apprentissage d’un métier, une réorientation ou une consolidation des acquis, la poursuite d’études à valeur ajoutée. Plus largement, il s’agit d’un projet d’accompagnement pilote pour essaimer une nouvelle approche d’empowerment au féminin.

« Ensemble nous devons toujours veiller à l’accès de la femme au travail. Ce travail émancipateur et libérateur qui garantira à la femme l’indépendance économique, un plus grand rôle social et une connaissance plus juste et plus complète du monde », expliquait Thomas Sankara.

Dans cette droite filiation, nous restons convaincus que veiller au devenir de ces femmes et de leurs enfants reste la meilleure façon d’honorer la mémoire de leur mari ou conjoint, d’honorer la reconnaissance du Burkina Faso, d’honorer le sacrifice de la lutte contre les ennemies de la liberté et de la démocratie.

Loin d’une aide matérielle ou financière ponctuelle, Go PAGA est une solution durable pour aider et accompagner ces veuves et les enfants à entrer, à revenir dans le monde du travail ou à développer des activités génératrices de revenus. 

Ces emplois et initiatives leur redonneront confiance et l’autonomie nécessaire pour avancer dignement sur un nouveau chemin de vie.

Pour que ces veuves incarnent toute la force, la dignité et le courage de la femme Burkinabè, de la femme sahélienne. Pour des rôles modèles accessibles et inspirants. 

Ci-dessous, le retour des femmes du programme à l'issue d'une semaine de formation à Ouagadougou. Elles témoignent, entre autres, de tout ce qu'elles ont pu apprendre en termes de gestion financière. 


Ci-dessous le cahier de compte de Mariam, après qu'elle ait d'une part suivi une formation pratique pour réaliser des gâteaux et d'autre part la formation en gestion financière. Une mise en pratique immédiate pour des résultats déjà concrets.

 

Ci-dessous Mariam, Juliette et Adjara avec les premières fournées de gâteaux maison...